1 “J”
Des jeux auxquels j’ai trouvé un certain intérêt.
Nom du jeu Esagek
Auteur Claudio Gelosa  
Éditeur ou distributeur

 Éditeur ou distributeur

En principe, l’éditeur décide et finance la conception et la fabrication du jeu, tandis que le distributeur assure la diffusion de ce jeu auprès des revendeurs de sa zone géographique.
Parfois, l’éditeur et le distributeur ne font qu’un, parfois non. Mais tout n’est pas toujours aussi simple...

Esagek  
Année 2006
Nombre de joueurs 2 à 6
Public

 Public

On entend par « bambins » les très jeunes joueurs d'âge préscolaire, et par « enfants » les jeunes joueurs sachant lire et compter.

enfants, ados, adultes
Durée d’une partie

 Durée d’une partie

La durée est donnée à titre indicatif et peut différer de celle indiquée par l’éditeur.

30 min
Mécanismes combinatoire à information parfaite, maîtrise
Emplacement réserve E
Lien externe rapide
Haut · Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Lien · Partage

Quand le tablier se mêle de participer au jeu, au même titre que les pions, on obtient des jeux comme Pentago ou Esagek.

L'originalité de Esagek, c'est avant tout son tablier formé de 7 hexagones capables de tourner sur leur axe central. Chacun de ces hexagones est monté sur un axe muni d'un ressort. Il est dès lors possible d'enfoncer légèrement un hexagone en appuyant dessus, pour lui permettre de se décaler d'un centimètre vers le bas, et ainsi de pouvoir tourner de 60 degrés à droite ou à gauche.

Partant de ce matériel peu commun, Claudio Gelosa a imaginé quatre règles : solitaire, classique, encerclement et invasion.

Solitaire (1 joueur)

À partir d'une situation de départ donnée, essayer de ne conserver qu'un seul pion. Chaque mouvement est composé de deux actions : 1) tourner un hexagone (facultatif), 2) capturer un pion. Comme dans le solitaire classique, le jeu s'arrête dès qu'il devient impossible de capturer.

Classique (2 joueurs)

Les 9 pions de chacun des deux joueurs se font face. Le but est d'atteindre l'hexagone adverse avec 3 de ses pions.

Encerclement (2 à 6 joueurs)

Le but est de capturer le premier de 7 à 3 pions adverses (selon le nombre de joueurs) en les entourant avec trois de ses propres pions.

Invasion (2 à 6 joueurs)

Le but du jeu est d'envahir l'hexagone central. Il est possible de capturer quelques pions adverses au passage… pour la route.

Si le matériel est enthousiasmant, on reste cependant un peu sur sa faim avec les règles proposées. La règle classique est la plus intéressante, et il faut quelques parties pour maîtriser les tactiques offertes avec les rotations.

Haut · Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Lien · Partage
Cliquez ici pour accéder à la page d’accueil   Revenir à l’accueil

Toutes les coordonnées
pour joindre JeuxSoc
Vous voulez imprimer cette présentation ?
Cliquez ici pour faire disparaître les menus du haut et de gauche
Rédaction : François Haffner
Date de publication inconnue